PSYCHOLOGUE TRAUMATISME LYON

ARTICLES & ACTUALITES

Enquête nationale : " Les troubles de la mémoire à la suite d'abus incestueux"

        Vous avez été victime d'inceste dans votre enfance et/ou votre adolescence ? 
                                                                                      
Vous êtes invité(e)s à participer à cette recherche sur les troubles de la mémoire dont les victimes d'inceste ont souffert au cours de leur vie et/ou dont elles souffrent encore aujourd'hui. Nous cherchons à distinguer les facteurs potentiellement responsables du développement d'un symptôme d'amnésie traumatique à la suite d'agressions incestueuses subies au cours de l'enfance et/ou de l'adolescence.


Toutes les personnes ayant subi des actes incestueux, avec ou sans trouble de la mémoire consécutif aux agressions incestueuses, sont invitées à participer à cette enquête.

                                                                                  Cliquer pour participer :

Julie FRANCOLS

Psychologue Clinicienne (Centre de Psychotraumatologie et de Victimologie de Lyon 3e)N doctorante au CRPPC.

En partenariat avec l'Université Lumière Lyon 2 & l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR).

contact : cptv.lyon@gmail.com

Nouveauté ! petite lecture spécifique...

couverture livre 1.webp

           " THERAPIE D'UNE AMNESIE TRAUMATIQUE "
                                                                                       Par Julie EIFFE

Résumé :
Marie est psychologue dans le centre-ville lyonnais. Elle conjugue sa vie avec ses patients, ses enfants et sa nouvelle relation. Entre obsession, fascination et identification, Marie accompagne Stéphanie dans un suivi thérapeutique des plus éprouvants et tente de l'aider à retrouver les fragments oubliés de son passé.
Une plongée au cœur du trauma...

 

Disponible dans toutes les grandes librairies ou sur le lien :
 

Une autre façon de  comprendre le psychotraumatisme :
la théorie polyvagale

Issue des recherches en neurosciences, la théorie polyvagale (TPV) aborde la question du traumatisme sous un regard nouveau, prenant en compte non seulement les dimensions psychologiques, biologiques et comportementales, mais également nerveuses et physiologiques.

La TVG suppose que les expériences traumatiques s'inscrivent dans le corps, au cœur du système nerveux autonome. Le trauma est une expérience psychologique et physiologique.

La TVG présente le système nerveux autonome non-plus sous la forme d'un modèle avec 2 branches (SNA sympathique et SNA parasympathique), mais d'un modèle avec 3 branches, équivalent à 3 modes de réponses possibles face à l'environnement :

- la branche vagale ventrale correspond à notre mode de sécurité : notre système est en sécurité, nos réponses physiologiques sont calmes et nous permettent d'être en lien social avec les autres et le monde.

- la branche vagale dorsale correspond à notre mode de survie : elle répond face à des situations de danger extrême par une réponse d’effondrement et déconnexion avec le monde (figement, paralysie, absence...)

- le système nerveux sympathique correspond à la mise en action face au danger identifié : réponse de défense ou d'attaque (combat ou fuite) grâce à la libération d'adrénaline.

La vidéo qui suit vous présenter en image les différentes réponses du corps face à l'environnement selon la théorie polyvagale.

Réforme de l’article 226-14 du code pénal

Conditions pour la levée du secret professionnel en cas de violences conjugales.

Aujourd'hui, dans certaines conditions relatives, "lorsqu’une victime de violences conjugales se trouve en situation de danger immédiat et sous emprise, le professionnel de santé peut désormais déroger à son obligation de secret professionnel. 

C’est évidemment à la condition que ces violences mettent la vie de la victime en danger immédiat et que celle-ci ne soit pas en mesure de se protéger en raison de la contrainte morale résultant de l’emprise exercée par l’auteur."

Précisions et explications dans le document joint.

Indicateurs pouvant témoigner d'une relation d'emprise en l'œuvre...​
indices d'empris.jpg